10 rue Gambetta
83310 Cogolin
04 94 54 62 15
contact@architecte-ttoa-var.fr

TTOA, à Cogolin (83), croit en l’approche éco-responsable de l’architecture. Des projets de qualité sont possibles, respectueux à la fois de l’environnement et soucieux de votre confort.

TTOA, architecte DPLG, propose des matériaux naturels et innovants, dans le Var et sa région. Notre démarche éco-responsable nous pousse à redécouvrir d’anciens matériaux comme le bois ou la brique, et à innover grâce à des techniques révolutionnaires, des concepts tournés vers l’avenir.

architecte a cogolin-architecte DPLG cogolin-construction eco-responsable var-maitre d'oeuvre golfe de saint tropez-agence d'urbanisme et d'architecture cogolin

architecte a cogolin-architecte DPLG cogolin-construction eco-responsable var-maitre d'oeuvre golfe de saint tropez-agence d'urbanisme et d'architecture cogolin

Définition d’une approche éco-responsable

Une architecture éco-responsable implique une vision très vaste, à la fois au niveau de l’environnement mais aussi dans le temps. Il ne s’agit plus de construire à bas prix, avec des matériaux qui vieillissent mal et qui finiront par devenir des déchets polluants.

Éco-construire, éco-rénover, c’est intégrer au processus architectural des matériaux écologiques, que l’on trouve de préférence à proximité, et qui pourront être réutilisables ou recyclables. C’est aussi privilégier l’humain et le mettre au cœur de la démarche éco-responsable. Nous avons la possibilité et même le devoir de montrer l’exemple. La pédagogie est incontournable dans notre métier d’architecte maître d’œuvre éco-responsable.

Les préoccupations environnementales sont l’affaire de tous, et en l’occurrence, TTOA souhaite impliquer le maître d’ouvrage dès les toutes premières discussions sur le projet, en mettant l’accent sur les avantages, à court, moyen et long terme, d’une construction éco-responsable.
Dès les premiers plans, dès le début du chantier, nous souhaitons nous engager dans une démarche bioclimatique (tenant compte du climat, de l’environnement, de l’impact écologique de la construction etc.). Nous proposons aussi d’utiliser des matériaux durables, issus d’une exploitation raisonnée des ressources, et accessibles dans la région, au plus proche du projet.

Être éco-responsable : qu’avons-nous à y gagner ?

Ce n’est pas une mode, c’est une prise de conscience. Et nous avons tout à y gagner, pas seulement pour les générations futures mais dès maintenant.

TTOA vous propose de vivre plus sainement, plus confortablement, de réduire votre consommation d’énergie, votre empreinte carbone. Mais également de donner une valeur ajoutée à votre construction. Vous trouverez aussi, en privilégiant les matériaux éco-responsables, en évitant les composants toxiques et ceux sujets à controverse, une amélioration de la santé des habitants.

Les éco-matériaux ne sont pas forcément plus chers, ce sont souvent des matériaux qui sont tombés en désuétude mais qui présentent de véritables performances énergétiques oubliées. Le bois, la brique, le chanvre, la laine, ont été les premiers éléments des habitats des hommes, quand ils sont devenus agriculteurs, après avoir connu l’itinérance des « chasseurs-cueilleurs ».

Le but de TTOA n’est pas de faire régresser l’architecture en adoptant une volonté éco-responsable. Mais plutôt de prôner des techniques de pointe pour que les matériaux d’hier puissent exprimer tout leur potentiel et participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le secteur du bâtiment produit un quart de ces émissions en France, c’est le plus gros consommateur d’énergie de notre pays. Il nous faut donc agir. En 2020 entrera en vigueur la réglementation thermique RT 2020 qui prévoit que toutes les nouvelles constructions soient des Bâtiments à Énergie Positive (BEPOS). Ce qui signifie qu’ils devront produire davantage d’énergie qu’ils n’en consomment grâce, par exemple, à des panneaux solaires photovoltaïques ou des systèmes de récupération d’eau.

Les éco-matériaux employés par TTOA

Pour une construction éco-responsable, nous privilégions le bois et la brique.

Le bois

Il peut servir comme structure porteuse (maison à ossature bois), pour le bardage, l’isolation. On le trouve sous forme de pièces de charpente, de laine, de fibre (pour les panneaux) etc. Dans le gros œuvre, il est le principal élément des maisons traditionnelles comme les chalets, les fustes ; ou dans le second œuvre (planchers, bardage, parement etc.). C’est un matériau éco-responsable de premier plan, à condition de ne pas l’importer de l’autre bout du monde mais de privilégier toujours le local. Sa pérennité est reconnue tout comme ses qualités d’isolation et de ventilation (régule les problèmes d’humidité et de condensation).

Le liège (fabriqué à partir de l’écorce du chêne-liège) est un matériau éco-responsable par excellence puisqu’il n’est pas nécessaire d’abattre l’arbre. Seul l’écorçage suffit. C’est le parfait isolant thermique et acoustique. Il est utilisé en panneaux, granulats et rouleaux.

architecte a cogolin-architecte DPLG cogolin-construction eco-responsable var-maitre d'oeuvre golfe de saint tropez-agence d'urbanisme et d'architecture cogolin

La brique

Ce matériau éco-responsable est utilisé depuis plus de 6000 ans.

La brique est constituée d’argile. Ses qualités sont la durabilité, la résistance au feu, l’isolation thermique (pour les briques creuses), sa porosité permettant une bonne ventilation de l’habitat.

Il n’émane d’elle aucune émission nocive, enfin son inertie offre une restitution nocturne de la chaleur emmagasinée en journée.

Même si elle est plus chère que le béton, le gain écologique est sans appel.

Pour l’esthétique, une façade en brique peut être enduite ou laissée brute, selon les goûts de chacun et les habitudes locales.

Pour une isolation éco-responsable, nous privilégions la laine de mouton et le chanvre.

La laine de mouton

Cette dernière, avec le bois, le chanvre, la paille et autres matériaux parfois étonnants (comme le textile recyclé) font partie des matériaux biosourcés.

TTOA utilise la laine de mouton impropre à l’industrie textile.

C’est un excellent isolant pour les murs et les combles perdus. Conditionnée en écheveaux, elle permet le calorifugeage et le calfeutrement des tuyaux et des gaines. Bien entendu, cette ressource est renouvelable.

architecte a cogolin-architecte DPLG cogolin-construction eco-responsable var-maitre d'oeuvre golfe de saint tropez-agence d'urbanisme et d'architecture cogolin

Le chanvre

C’est une plante étonnante, à croissance rapide, sans apport nécessaire en engrais. On exploite, dans le secteur du bâtiment éco-responsable, la fibre et la chènevotte de ce végétal. On en fait des produits de construction : mortier, enduit et béton de chanvre. Elle est aussi transformée en laine de chanvre pour l’isolation. Ses qualités sont la résistance, la facilité d’emploi, ses performances de régulation de l’humidité, et contrairement à la laine de verre, elle est aisément recyclable. Son prix est certes plus élevé que cette dernière mais ses atouts en font un matériau éco-responsable de tout premier plan.

Les matériaux innovants dans le bâtiment éco-responsable

Votre cabinet d’architecte TTOA emploie aussi des matériaux innovants tels la céramique et la pierre massive.

La céramique

Très longtemps appréciée pour sa seule valeur esthétique, sur de petites surfaces en façade ou à l’intérieur des maisons, la céramique est un matériau éco-responsable qui profite de nouvelles technologies.

Grâce à ses propriétés de résistance, de facilité d’entretien (garantissant une excellente hygiène), d’étanchéité, d’imputrescibilité, la céramique est omniprésente dans les écoles, les hôpitaux, les laboratoires ou dans le secteur de la restauration.

On l’emploie pour les revêtements des murs et des sols.

La céramique offre des possibilités multiples sur le plan esthétique et technique.

En revêtement extérieur, elle résiste aux intempéries et elle est également employée comme parement pour les façades ventilées. Il existe alors une séparation entre le revêtement en céramique et le mur. L’air qui circule entre les deux permet d’importantes économies d’énergie, en toutes saisons.

architecte a cogolin-architecte DPLG cogolin-construction eco-responsable var-maitre d'oeuvre golfe de saint tropez-agence d'urbanisme et d'architecture cogolin

La pierre massive

Ce matériau éco-responsable fait partie de ceux qui ont connu un passé glorieux et que l’innovation remet au goût du jour. Son empreinte carbone est quasi nulle. Dans chaque région se trouve(nt) une ou plusieurs carrières permettant de ne parcourir que de faibles distances. La pierre massive ne nécessite que peu de transformations. Elle permet une construction éco-responsable en tous points. TTOA propose ce matériau pour les bâtiments privés comme professionnels.

Même si le coût est plus important que pour le béton ou la brique, la pierre massive offre une très longue durabilité. Mais elle est très esthétique et elle s’inscrit dans une démarche HQE (Haute Qualité Environnementale). Ses chantiers ne laissent que peu de déchets qui peuvent être recyclés. La pierre massive, que TTOA intègre dans sa démarche éco-responsable, doit faire au moins 80 mm d’épaisseur. C’est un matériau très résistant, elle est isolante. La chaleur emmagasinée dans la journée est restituée dans la nuit. Il existe de nombreuses carrières dans le Var qui permettent d’alimenter nos chantiers de construction en pierre massive éco-responsable.

Vous souhaitez vous renseigner sur la construction éco-responsable ? Appelez-nous au 04 94 54 62 15, envoyez-nous un mail à contact@architecte-ttoa-var.fr, ou remplissez notre formulaire de contact.